Vous êtes ici

Découvrez les lauréats des "Trophées de l'économie 2017"

08 décembre 2017

Il y avait foule ce jeudi 7 décembre, dans le grand hall du Palais de la Bourse, pour assister à la 22e édition des "Trophées de l'économie", en présence du ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Outre le "Trophée du manager de l'année", plusieurs autres prix ou bourses ont été décernés aux entreprises les plus en vues du territoire.

Et cette année, le manager de l'année est une manageuse !  Présidente de la Comex, Alexandra Oppenheim-Delauze est la petite-fille du fondateur, Germain Delauze. Elle a repris la direction de l'entreprise familiale, en mars 2016, au décès brutal de sa mère, Michèle Fructus.
Un peu moins de deux ans après sa prise de fonction, la Comex affiche un chiffre d’affaires à la hausse (5,5 millions d’euros en 2016) et bon nombre de projets innovants ont été lancés.  Alexandra Oppenheim-Deleuze a su s'inscrire dans l'héritage familial tout en créant une nouvelle dynamique.

Le Trophée de l’emploi a été attribué à Cap Vert Energie. Fondée il y a huit ans par trois amis,  Christophe Caille, Pierre de Froidefond et Hervé Lucas, l'entreprise marseillaise est un producteur indépendant d'énergies renouvelables. Elle est persuadée que l'avenir est à l'autoconsommation : produire son énergie soi-même pour la consommer soi-même. Ainsi, Cap Vert Energie équipe les grandes toitures et les serres agricoles en panneaux photovoltaïques. En pleine phase de développement en France et à l'étranger, elle a vu ses effectifs croître de 40 % en 2017. Elle accélère actuellement son recrutement de techniciens et de commerciaux. De 82 collaborateurs très bientôt, elle devrait atteindre un effectif de 130 personnes en 2019.

Le Trophée du développement est allé à Crosscall, entreprise aixoise qui a développé un téléphone mobile insensible aux intempéries. Etanche, le "Shark-X3" résiste également au gel, au sable, à la poussière et aux chocs.
Le fondateur de Crosscall, Cyril Vidal, a tiré l'idée de ce mobile de "baroudeur" de sa passion pour le karting et le jet ski et d'une première vie professionnelle passée à parcourir les chantiers.
Avec plusieurs mobiles de l'extrême à son actif, Crosscall étoffe sa gamme, année après année, avec des fonctionnalités inédites. La start-up a porté son chiffre d'affaires de 20 000 euros à 35 millions d'euros fin 2016 et devrait atteindre les 50 millions, cette année. Elle entend désormais se développer à l'international, notamment en Afrique et en Amérique du Nord..

Dans la catégorie Tremplin, c'est  MyTechTrip qui a été couronnée. Fondée en 2005 par Cyril Labi, cette société marseillaise a conçu "MyMoov". Objectif : être informé en temps réel des horaires de trains ou de bus mais surtout, des retards. L'information se fait en quelques secondes par l'envoi de SMS sur des smartphones ou des bornes. La SNCF ne s'y est pas trompée puisqu'elle a retenu "MyTech Trip" dans le cadre de son challenge national "Sprint Information". Les incidents récents survenus à la gare Montparnasse ont mis en évidence la nécessité d'une information rapide aux usagers.
En janvier, la start-up sera présente au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, au sein de l’Eurêka Park qui rassemble les "jeunes pousses" les plus prometteuses.

Enfin le Coup de coeur du jury s'est porté sur Hopps Group, holding propriétaire d'Adrexo et de ses filiales. Le groupe aixois est spécialiste de la livraison et de la distribution physique ou numérique d'imprimés publicitaires.

Les Trophées de l'économie sont organisés par le quotidien La Provence et la Chambre de Commerce et d'Industrie Marseille Provence (CCIMP)

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet