Vous êtes ici

Extension maritime de Monaco : 18 caissons réalisés à Marseille

05 avril 2017

Dans le cadre du projet de création d'un nouvel éco-quartier de 6 hectares sur la mer en principauté de Monaco, le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) accueillera, dès septembre 2017, l'usine de fabrication des 18 caissons nécessaires à la création de la ceinture de protection de l'infrastructure maritime.

Cette usine sera pilotée par Bouygues Travaux Publics. Elle génèrera plus de 700 emplois directs et indirects dont plus de 200 embauches locales à durée de chantier et 20 postes en insertion.

Le port de Marseille, premier port français, s'est imposé comme le lieu idéal, disposant de l'espace nécessaire, d'un tirant d'eau de 24 mètres et des structures adaptées à l'accueil de grands projets industriels comme celui-ci.

Le GPMM représente l'un des acteurs majeurs de l'économie locale, nationale et européenne. Véritable moteur du développement territorial, il génère plus de 43 500 emplois et réunit autour de ses différentes activités et services, une pépinière d'entreprises dans les bassins Est (Marseille) comme dans les bassins Ouest (Lavéra, Port-Saint-Louis-du-Rhône). Il connaît actuellement une évolution majeure en matière de réaménagement des bassins pour réorienter une partie de ses activités.
 

­­­L'usine de préfabrication en quelques mots

L'usine de préfabrication sera implantée dans les bassins Est du port. A l'avant-port Nord, sur un terre-plein de 11 900 m², seront installés les bureaux, cantonnements et parking du chantier, ainsi qu'un espace de stockage...

Au sein du bassin Président-Wilson, le long de la digue du Large, une zone de préfabrication des caissons se composera d'un espace de travail de 10 000 m² à quai qui permettra, notamment, d'assurer les travaux préparatoires de ferraillage des caissons.

Elle comprend également une zone de 32 000 m² sur le plan d'eau où sera positionné le caissoninier, une première en France. Avec ses 56 mètres de long, 50 mètres de large et 27 mètres de haut, cet équipement permettra de réaliser les 18 caissons.

Le stockage des caissons avant leur remorquage vers Monaco est prévu dans le bassin du môle Léon-Gouret.

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet